Mariegole Veneziane, les Statuts des métiers vénitiens

Le projet MAR.VEN constitue la suite logique du projet ANR/FNS (2015-2018) : GAWS Garzoni. Apprenticeship, Work, Society, qui a bénéficié du financement, pour la période 2015-2017, de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et du Fond National Suisse de la Recherche (FNS).

Le projet, qui se terminera en septembre 2018, consiste en l’étude d’environ 55.000 contrats d’apprentissage stipulés à Venise de 1575 à 1773 et se base sur un programme spécifiquement conçu par le Digital Humanities Laboratory (DHLAB) de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, dans le cadre du plus vaste projet Venice Time Machine. Le but du projet GAWS était de rendre accessible et consultable une source historique exceptionnelle, et de mener une série de recherches historiques sur l’apprentissage à Venise à l’époque moderne (cf. http://garzoni.hypotheses.org). Par le projet MAR.VEN, nous souhaitons offrir à la communauté scientifique un outil indispensable pour accompagner les résultats du projet GAWS. Il s’agit de numériser et de transcrire les statuts (mariegole) des métiers vénitiens, rédigés au cours du XVe siècle et réformés au début du XVIe, suite à la constitution d’une nouvelle magistrature de contrôle (Savi alle mariegole). Alors que les premiers statuts ont fait l’objet d’une édition au début du XXe siècle (G. Monticolo, I capitolari delle arti veneziane sottoposte alla Giustizia e poi alla Giustizia vecchia dalle origini al MCCCXXX, Rome 1896-1914), les versions successives des statuts anciens et les statuts des nouveaux corps de métier n’ont que rarement fait l’objet d’études systématiques. Le XVIe siècle est, pour l’économie vénitienne, le moment d’une réorganisation fondamentale, suite aux nouveaux équilibres du commerce international.

Equipe scientifique

Responsable scientifique

Anna Bellavitis, Professeure d’histoire moderne, GRHis

Equipe scientifique

  • Monica Viero, directrice de la Bibliothèque (Musée Correr de Venise)
  • Luciano Pezzolo, professeur d’histoire moderne (Université de Venise, Ca’ Foscari)
  • Valentina Sapienza, professeure associée d’histoire de l’art moderne (Université de Venise, Ca’ Foscari)
  • Luca Molà, professeur associé d’histoire moderne (Université de Warwick)

Post-doc

  • Matteo Pompermaier, docteur en histoire, Université de Rouen/Université de Padoue (juin  2019-février 2020)
  • Émilie Fiorucci, docteure en histoire, Institut Universitaire Européen, Florence (janvier-mars 2021)

En collaboration avec

Bibliothèque du Musée Correr de Venise

Bibliothèque patrimoniale Villon de Rouen

Venice Centre for Digital and Public Humanities